Quelques faux-amis peu connus

Par Nicolas Gambardella

Tout le monde connaît les faux-amis anglais-français comme actually et actuellement, le second signifiant « maintenant » tandis que le premier signifie « en réalité ». Mais certains faux-amis sont plus rares ou plus subtils. En voici quelques-uns auxquels un traducteur doit faire attention. Je mettrai cette liste à jour au fur et à mesure que j’en rencontrerai de nouveaux.

Adresser et to address

Tout comme le verbe anglais to address, le verbe français adresser possède un grand nombre d’acceptions dont certaines sont partagées. « To address a letter » signifie « adresser une lettre ». « To address someone » signifie « s’adresser à quelqu’un » Cependant, l’un comme l’autre présente des significations qui lui sont propres. Attention donc aux faux-amis. « to address a problem or a question » se traduit par « s’occuper d’un problème » ou « répondre à une question ». Pour répondre à des questions métaphysiques, on peut « s’adresser à la philosophie », qui en anglais se traduira pas « to turn to phylosophy ».

Déception et deception

En anglais, une deception est un mensonge, une tromperie, une action visant à induire quelqu’un en erreur. Cette signification a disparu en français, où une déception est le sentiment la tristesse ressentit lorsqu’un espoir n’est pas rempli. La traduction anglaise de déception est disappointment.

Accord et accord

Dans le cadre d’un traitement, un le français accord correspond à l’anglais assent (donner son accord). En anglais, un accord est une adhésion thérapeutique, une convergence de vue avec la personne prescrivant le traitement (les opinions sont en accord).

Cave et cave

En français, la cave est une pièce en sous-sol, par exemple pour conserver le vin, et se traduit par cellar en anglais. En anglais, a cave est un trou dans un relief rocheux, traduit par caverne ou grotte en français.

Mental et mental

En anatomie, l’adjectif anglais mental se réfère au menton (du latin mentum), comme dans « mental foramen ». En français, l’adjectif correct est mentonnier, mental faisant référence au latin mens, l’esprit.

Crâne et crane

En anglais, crane signifie grue, que ce soit l’oiseau ou la machine. Le français, crâne se traduit par l’anglais skull.

Lunatique et lunatic

En anglais, une personne lunatic est un·e fo·u·olle (loony), tandis qu’en français un lunatique est quelqu’un qui change d’opinion sur un coup de tête.

Dramatique et dramatic

En anglais, dramatic peut signifier « soudain et frappant » et avoir une connotation positive (par exemple, « a dramatic increase of cancer remissions »). L’utilisation du français dramatique ici impliquerait une tragédie avec des conséquences très négatives. La traduction française correcte est spectaculaire, « une augmentation spectaculaire des rémissions de cancer ».

Diaphorétique et diaphoretic

Assez technique et subtil, mais sémantiquement et médicalement important. L’adjectif français diaphorétique signifie uniquement « qui fait transpirer », tandis que l’adjectif anglais diaphoretic signifie également « transpirer excessivement », tant pour une personne que pour une peau.

Adhésion (thérapeutique) et (medical) adherence

En anglais, l’adherence d’un patient est le respect scrupuleux d’un traitement, y compris la posologie des médicaments, le calendrier d’administration et toute autre mesure prescrite. Elle est traduite par le français observance. Alors qu’en français, l’adhésion thérapeutique correspond à l’anglais concordance lorsque le patient est d’accord avec le choix fait et les décisions prises par le personnel de santé, et qu’il devient un participant actif de son traitement. Notez qu’en français, adhésion et adhérence sont utilisées dans des contextes différents.

Affecter et to affect

L’anglais to affect, qui signifie avoir un effet sur quelque chose, est (devrait être) traduit par influer sur. Le français affecter signifie adopter, prétendre si l’on parle de l’attitude d’une personne, et présenter si l’on parle des caractéristiques d’une chose.

Fastidieux et fastidious

En français, fastidieux présente une connotation négative, décrivant quelque chose de répétitif et d’ennuyeux. La traduction anglaise est tedious. Au contraire, en anglais, fastidious peut avoir une connotation positive, décrivant quelqu’un qui se soucie de la précision et des détails, correspondant au français pointilleux.

Légume et legume

En anglais, un legume est une plante (ou son fruit) appartenant à la famille des Leguminosae, comme les haricots, les pois, les cacahuètes ou les lentilles. La traduction française est légumineuse. En français, un légume est toute plante potagère cultivée pour l’alimentation, correspondant à l’anglais vegetable. En français, un végétal est toute plante, champignon ou algue.

Vocable et vocable

En anglais, un vocable est un énoncé non verbal, tel que « la la la », « Huh », etc. À l’opposé, en français, un vocable est un mot ou une expression dont la sémantique est très précise, parfois contextuelle.

Employé et employee

En anglais, un employee est une personne payée par une autre pour fournir un travail. En français, les employés forment une catégorie de travailleurs dont le travail n’est pas manuel, mais qui n’occupent pas une position de cadre. La traduction française correcte d’employee est salarié.

Idiome et idiom

En français, idiome signifie dialecte. En anglais, un idiom est une expression dont le sens est figuratif. La traduction française d’idiom est idiotisme. En anglais, l’idiotism est la condition rendant idiot.

Criquet et cricket

La traduction française de l’anglais cricket est grillon. Le criquet français est traduit en anglais par grasshopper. En fait, les Français ont volé le nom anglais pour nommer par erreur tous les insectes du sous-ordre Caelifera. Ceux-ci sont divisés en locustes s’ils peuvent former des populations migrantes et en sauteriaux s’ils ne le peuvent pas. Là, où cela devient amusant, c’est que locuste est le latin pour sauterelle. Par conséquent, les criquets français sont divisés en sauteriaux et en sauterelles !

Pétulant et petulant

Petulant en anglais et pétulant en français ont des significations légèrement différentes. L’ancienne dirigeante des libéraux démocrates, Jo Swinson, a été traitée de petulant par un député travailliste. Il voulait dire par là qu’elle avait mauvais caractère, était boudeuse. En français, pétulante signifie dynamique, plein d’énergie, ce qu’était aussi Jo Swinson… peut-être un peu trop.

Some less-known false friends

By Nicolas Gambardella

Everyone knows English-French “false friends” such as actually and actuellement, the second meaning “currently” while the first means “in reality”. But some false friends are rarer or subtler. Below are a few of them that a translator should worry about. I will update the list as I come across new ones.

To address versus adresser

Like the English verb to address, the French verb adresser has many meanings, some of which are shared. “To address a letter” means “adresser une lettre”. “To address someone” means “s’adresser à quelque’un”. However, both also present specific meanings. So beware of false friends. “To address a problem or a question” is translated into “s’occuper d’un problème” or “répondre à une question”. To answer metaphysical questions, one can, in French, “s’adresser à la philosophie”, which in English is translated as “to turn to phylosophy”.

Deception versus déception

In English, a “deception” is a lie, a sham, an action aimed at misleading someone. This meaning has disappeared in French, where a “déception” is the feeling of sadness felt when a hope is not fulfilled. The English translation of “déception” is “disappointment”.

Accord versus accord

In the context of treatment, an accord in French is an assent in English (to give one’s assent). An accord in English is an adherence, a congruence of views with the person prescribing the treatment (opinions are accorded).

Cave versus cave

In French, la cave is a room in the basement, for example for storing wine, and is translated as cellar in English. In English, a cave is a hole in a rocky outcrop, translated as caverne or grotte in French.

Mental versus mental

In anatomy, the English adjective mental refers to the chin (from Latin mentum), as in “mental foramen”. In French, the correct adjective is mentonnier, mental referring to the Latin mens, the mind.

Crane versus crâne

The English crane corresponds to the French grue, whether it is the bird or the machine. The French crâne is translated as skull.

Lunatic versus lunatique

In English, a lunatic person is crazy (loony), while in French a lunatique is someone who changes their opinion on a whim.

Dramatic versus dramatique

In English, dramatic can mean “sudden and striking” and be very positive (e.g., a dramatic increase of cancer remissions). Using the French dramatique here would imply a tragedy with very negative consequences. The proper French translation is spectaculaire, “une augmentation spectaculaire des rémissions de cancer”.

Diaphoretic versus diaphorétique

Quite technical and subtle, but semantically and medically significant. The French adjective diaphorétique only means “that causes perspiration”, while the English adjective diaphoretic also means “perspiring excessively”, both for a person or a skin.

(medical) Adherence versus adhésion (thérapeutique)

In English, a patient’s adherence to treatment is careful compliance with the treatment regimen, including drug dosing, schedule, and other prescribed measures. It is translated by the French observance. While the French adhésion thérapeutique corresponds to the English concordance between the patient and the health care professional when the patient is on-board with the choice made and the decisions taken, and became an active participant in their treatment. Note that in French, adhésion and adhérence are used in different contexts.

To affect versus affecter

The English to affect, meaning to have an effect on something, is (should be) translated by influer sur. The French affecter means to adopt, to pretend if we are talking about a person’s attitude, and to present if we are talking about the features of a thing.

Fastidious versus fastidieux

In French, fastidieux has a negative overtone, describing something repetitive and boring. The English translation is tedious. On the contrary, in English, fastidious may have a positive overtone, describing someone who cares about accuracy and the details, corresponding to the French pointilleux.

legume versus légume

In English, a legume is a plant (or its fruit) belonging to the Leguminosae family, such as beans, peas, peanuts, or lentils. The French translation is légumineuse. In French, a légume is any garden plant cultivated for nutrition, corresponding to English vegetable. In French, a végétal is any plant, mushroom, or alga.

Vocable versus vocable

In English, a vocable is a non-word utterance, such as “la la la”, “Huh”, etc. Now let’s U-turn, in French, a vocable is a word or an expression with very precise, sometimes contextual, semantics.

Employee versus employé

In English, an employee is someone paid by someone else to work for them. In French, employés is a category of workers, whose work is not manual and who are not in a managing position. The correct French translation of employee is salarié.

Idiom versus idiome

In French, idiome means dialect. In English, idiom is an expression with a non-literal meaning. The French version of idiom is idiotisme. In English, idiotism is the condition to be an idiot.

Cricket versus criquet

The French translation of English cricket is grillon. The French criquet is translated into English by grasshopper. In fact, the French stole the English name to mistakenly name all insects of the suborder Caelifera. These are divided into locustes if they can form migrant populations and in sauteriaux if they cannot. Now, the interesting bit is that locuste is the latin name for sauterelle. Therefore, the French criquets are divided in sauteriaux and sauterelles!

Petulant versus pétulant

Petulant in English and pétulant in French have slightly different meanings. The once liberal democrat leader Jo Swinson was called petulant by a labour frontbencher. He meant it as bad-tempered, sulky. In French, pétulant means dynamic, full of energy, which is also what Jo Swinson was… perhaps a bit too much.